dimanche 28 mars 2010

Gardiens de l'ordre

Lors d'une ronde de nuit qui tourne mal, Simon et Julie, deux simples gardiens de la paix, blessent un jeune cadre qui a abattu sans raison un de leurs coéquipiers. Accusés à tort de bavure et lâchés par leur hiérarchie, ils décident de prouver leur innocence en enquêtant sur la drogue responsable du coup de folie de leur agresseur

vendredi 26 mars 2010

COLINE (Les amis de mes amis) - La bande annonce

bande annonce du long métrage diffusé en intégralité à partir de vendredi 9 avril 18h sur dailymotion
Synopsis :
Errances et magouilles sont le lot quotidien de Raph ! Son rêve : monter le coup facile qui rapportera gros. Persuadé d’avoir trouvé le plan du siècle, il convainc un ami, Alex, dealer du dimanche, de faire équipe avec lui


COLINE (Les amis de mes amis) - La bande annonce
envoyé par Coline-le-film. - Regardez des web séries et des films.

jeudi 18 mars 2010

BUS PALLADIUM (Christopher Thompson)

Sortie le 17 mars 2010 - Un film de Christopher Thompson Lucas, Manu, Philippe, Jacob et Mario s'aiment depuis l'enfance. Ils ont du talent et de l'espoir. Ils rêvent de musique et de gloire

samedi 13 mars 2010

Tête de turc

Tête de Turc - Sortie le 31 Mars Réalisé par Pascal Elbé - avec Roschdy Zem, Samir Makhlouf, Pascal Elbé Un geste, et tout bascule. Un adolescent de 14 ans, un médecin urgentiste, un flic en quête...


mercredi 10 mars 2010

Chloé bande annonce

Vanessa Paradis, divine transparence

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit


Tout juste designée nouvelle égérie de la ligne Coco Cocoon de Chanel, la ravissante Vanessa Paradis était tout naturellement présente au défilé de la griffe organisé au Grand Palais.

Pour l'occasion, la plus américaine des Françaises a enfilé une veste de la maison qu'elle gardait ouverte pour plus de décontraction.

Une façon de rendre hommage à la marque, adepte depuis toujours d'un certain chic sans pour autant tomber dans une austérité angoissante. Chanel est au contraire réputée pour ses show vivants, fun, première maison à avoir fait appel à une chanteuse pendant un défilé, et ses détails féminins voire girly qui dédramatisent avec brio les coupes parfois classiques.

Vanessa Paradis est une adepte de la marque au double C, au quotidien comme sur red carpet.

Ce jour-là, la belle choisit d'accorder sa veste imposante avec un top drapé, détail très tendance les beaux jours, vaporeux et transparent, parfait pour alléger et glamouriser l'ensemble.

Un glamour qu'elle accentue en lâchant sa lumineuse crinière, la bouche très rouge, le teint diaphane.

En bas, la comédienne reste très sobre, perchée sur des bottines, les jambes flattées par un pantalon droit ajusté.

Vanessa Paradis s'offre ainsi une apparition tout confort et très féminine sans donner l'impression d'avoir passé des heures à se pomponner.

L'astuce pour vous : le noir et blanc sont des couleurs neutres parfois sévères. Pensez au rouge carmin sur les lèvres pour égayer votre look. Et pour plus de sensualité, une crinière lâchée est la bienvenue.

Purepeople

lundi 8 mars 2010

Les Oscar.....Démineur raffle presque tout

Le film de Kathryn Bigelow repart avec six Oscars. Bullock et Bridges sont aussi sacrés.

Démineurs a mis K.O. Avatar, dimanche soir aux Oscars. Comme l'avaient anticipé les spécialistes, Démineurs s'est imposé comme le grand gagnant de la 82e cérémonie des Oscars avec six statuettes. Le film est reparti avec les trophées des meilleurs film, réalisation, montage, scénario original, son et mixage.

Kathryn Bigelow est ainsi devenue la première femme de l'histoire des Oscars à remporter la statuette pour la meilleure réalisation. Elle a reçu son trophée des mains de la chanteuse Barbra Streisand, qui a déclaré, en ouvrant l'enveloppe : "Le moment est enfin venu !". Elle a dédié son prix "aux militaires qui risquent leur vie en Irak et en Afghanistan".
Avatar, signé par son ex-mari James Cameron, n'a pas réussi à réitérer son palmarès des Golden globes. Le film le plus lucratif de l'histoire du cinéma a dû se contenter de trois prix techniques, pour les effets spéciaux, la direction artistique et la meilleure photographie.

Un Oscar à l'usure
Du côté des acteurs, aucune surprise n'est venue troubler les pronostics. Sandra Bullock, dans sa longue robe argentée parsemée de brillant, a remporté le premier Oscar de sa carrière pour son rôle dans The Blind Side, 24 heures après avoir reçu le "Razzie" de la pire actrice pour un autre film, All about Steve. "Ai-je vraiment mérité cet Oscar, où l'ai-je eu à l'usure ?", a-t-elle demandé, provoquant les rires de la salle, avant de rendre hommage, avec un mélange d'émotion et d'humour, à ses compétitrices, Helen Mirren, Carey Mullingan et Gabourey Sidibe.
La cinquième nomination a été la bonne pour Jeff Bridges, qui a reçu, devant une salle debout, son premier Oscar pour Crazy heart, dans lequel il interprète un chanteur de country raté. Les yeux vers le ciel, il a remercié ses parents comédiens, aujourd'hui décédés, pour "l'avoir introduit dans ce milieu sensationnel".

Les trophés des seconds rôles sont allés à l'Autrichien Christophe Waltz, pour sa prestation de nazi dans Inglourious Basterds de Quentin Tarantino - seul trophée du film - et à Mo'Nique, mère abusive et cruelle dans le film indépendant Precious . Le film de Lee Daniels, qui fut la sensation de l'année du cinéma indépendant américain, a aussi remporté l'Oscar de la meilleure adaptation.

Déception française
Les Français, qui avaient de nombreuses chances de statuettes, repartent avec l'Oscar du meilleur court métrage d'animation pour Logorama, un film montrant une ville de Los Angeles livrée à la publicité et aux marques. Jacques Audiard, en lice dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère pour Un prophète, a dû s'incliner devant Dans ses yeux de l'Argentin Juan José Campanella.

Le dernier chef-d'oeuvre des studios Pixar, Là-haut, a remporté sans surprise l'Oscar du meilleur film d'animation et a ajouté à son palmarès la meilleure musique, pour Michael Giacchino.

Parmi les grands perdants figurent In the air, pourtant sélectionné dans six catégories, District 9 (4 nominations) et Une éducation (3 nominations), tous repartis les mains vides.
europe1

dimanche 7 mars 2010

Oscar 2010 ....

Ce soir les Oscars

Les quelques controverses suscitées, ces derniers jours, par Démineurs n'empêcheront pas le film de Kathryn Bigelow d'aborder en grand favori les Oscars 2010, qui seront remis, dimanche, à Hollywood en présence de la fine fleur du cinéma américain. Alors que les alentours du Kodak Theater, qui accueillera la cérémonie à partir de 17 heures (heures locale, 1 heure du matin à Paris), se transformaient peu à peu en camp retranché, les augures d'Hollywood livraient leurs derniers pronostics.
Tous considèrent que malgré les dix films en lice pour l'Oscar du meilleur film (contre cinq auparavant), la bataille se réduit à un duel entre Démineurs et Avatar, avec un net avantage au premier. Le film de Kathryn Bigelow a pourtant connu une fin de campagne difficile. La semaine dernière, le co-producteur du film, le Français Nicolas Chartier, avait scandalisé l'Académie des Oscars, en envoyant aux votants un message électronique les appelant à préférer son film à Avatar. Une pratique formellement interdite qui a valu à l'intéressé, malgré ses plates excuses, son exclusion de la soirée de remise des prix. L'Académie, dans sa clémence, ne lui a cependant pas retiré sa nomination.

Duel entre ex-époux

Cet épisode malheureux venait s'ajouter à une salve de critiques de la part d'anciens combattants et de professionnels du déminage, reprochant au film ses scènes irréalistes et le portrait peu flatteur de ses héros. Enfin, dernier outrage, un ancien sergent démineur a porté plainte contre le scénariste, Mark Boal, notamment pour fraude et atteinte à la vie privée. Mais pour plusieurs analystes, les jeux étaient déjà faits avant ces rebondissements de dernière minute. "Ce que je sais, pour avoir parlé avec des votants, c'est qu'un grand nombre d'entre eux ont renvoyé leur bulletin très vite après les avoir reçus", le 10 février observe le responsable du site internet spécialisé dans les Oscars Andthewinneris.com. "Je pense que les événements des derniers jours sont arrivés trop tard pour avoir un impact sur le résultat", estime-t-il.

Kathryn Bigelow serait également quasiment assurée de devenir la première femme à remporter l'Oscar du meilleur réalisateur, au nez et à la barbe de son ex-mari, le réalisateur d'Avatar James Cameron. "Quel que soit le film récompensé, je pense que (l'Oscar de meilleur réalisateur) ne peut être refusé à Kathryn Bigelow. Son parcours est irrésistible", considère Pete Hammond, spécialiste du cinéma pour les publications Maxim et The Envelope.

Sandra Bullock et sa framboise

Il semblerait, en revanche, que la course pour la statuette de la meilleure actrice, dans laquelle Sandra Bullock partait favorite pour The Blind Side, se soit resserrée ces derniers jours, au profit des autres prétendantes, Carey Mulligan, Meryl Streep, Gabourey Sidibe et Helen Mirren. Selon les sondages de Pete Hammond, "personne n'arrive clairement en tête" et le responsable de Andthewinneris.com pense que "Carey Mulligan pourrait créer la surprise, la jeune ingénue gagne souvent". Mais au final, il penche, quand même, pour Sandra Bullock. "Elle est l'une des actrices les plus populaires du milieu, et elle a rendu beaucoup de gens riches", souligne-t-il.

Les dés semblaient jetés, en revanche, pour Jeff Bridges, meilleur acteur pour Crazy Heart, et pour les meilleurs seconds rôles Christoph Waltz (Inglourious Basterds) et Mo'Nique (Precious). Ce dernier film, Precious, a suscité beaucoup d'émotion aux Etats-Unis. Il raconte l'histoire d'une jeune fille noire, grosse, enceinte, illettrée et abrutie de malheurs qui va pourtant réussir, grâce à l'amour et à la confiance de son professeur, à prendre conscience de sa propre valeur et à se battre contre son destin. Les chanteurs Mariah Carey et Lenny Kravitz apparaissent dans ce long métrage, méconnaissables.

La course à l'Oscar du meilleur film étranger, traditionnellement très ouverte, opposera Un Prophète (France) et Le Ruban blanc (Autriche). Mais les films latino-américains Fausta (Pérou) et Dans ses yeux (Argentine) pourraient créer la surprise, ainsi qu'Ajami (Israël).
TF1NEWS
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

samedi 6 mars 2010

Le Petit Prince prêt à s’animer en 3D

L'ouvrage de Saint-Exupéry sera adapté au cinéma en 2013 avec un budget de 45 millions d’euros.

Tout le monde succombe à la 3D, même le Petit Prince. Le célèbre roman illustré d’Antoine de Saint-Exupéry, sorti en 1943, sera adapté sur grand écran et en 3D à l’horizon 2013, d’après une information parue cette semaine dans le Film français.

Les producteurs français Aton Soumache et Dimitri Rassam, qui ont notamment produit le très réussi Les enfants de Timpelbach, sont à l’origine de ce projet de film d’animation. Ils prévoient un budget de 45 millions d’euros pour fabriquer ce film. Les voix françaises et internationales qui participeront au projet seront dévoilées lors du prochain festival de Cannes, qui débutera le 12 mai.

Tourné en 2011
Le tournage commencera début 2011, et l’œuvre sera "française et 100% universelle", a confié Dimitri Rassam à l’hebdomadaire. Un producteur qui croit dur comme fer à l’utilité de la 3D pour retranscrire l’atmosphère du conte poétique, qui bénéficiera d’une "adaptation fidèle". "La 3D va introduire une émotion et une intimité très particulière", assure-t-il.

Olivier Agay, petit-neveu de l’auteur, et détenteur des droits du roman, participe au développement du film. Ce projet lui tient à cœur depuis 20 ans : "Jusqu’à présent, les gens manquaient de courage ou d’ambition. Aujourd’hui, j’ai affaire à une équipe jeune et talentueuse qui possède tous les atouts pour réussir. Surtout quand je vois ce qu’ils ont fait avec Renaissance, Les Enfants de Timpelbach ou Skyland".

Traduit en 236 langues
Les nombreux fans du Petit Prince à travers le monde risquent d’attendre au tournant ce passage sur grand écran d’un des livres les plus lus au monde, traduit en 236 langues et dont les ventes s’élèvent à 130 millions d’exemplaires. Un long-métrage qui figure déjà parmi les films en 3D les plus attendus de ces prochaines années. Avant lui sortiront Le Choc des Titans, mais aussi Harry Potter 7, tous deux passés à la troisième dimension.

Europe1

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

vendredi 5 mars 2010

Alice aux pays des merveilles - Bande-Annonce

«Indiana Jones 5» se concrétise

La franchise Indiana Jones n’est pas prête de s’épuiser. Steven Spielberg et George Lucas se seraient mis d’accord sur le scénario d’un cinquième volet des aventures de l’archéologue.

C’est l’acteur Harrison Ford lui-même qui révèle l’information. Si l’idée de départ est acquise, le scénario est loin d’être terminé, précise-t-il toutefois. «Voilà comment les choses se passent: nous nous entendons sur un accord basique et ensuite George travaille dessus pendant longtemps, explique-t-il. Ensuite, Steven et moi-même nous penchons sur le script encore embryonnaire et si nous l’aimons, nous commençons le travail.»

Indy 5 pourrait donc prendre quelques années avant d’atterrir sur grand écran mais le projet est lancé. Il faut dire que le dernier épisode de la saga, Indiana Jones et le crâne de cristal, a récolté 783,7 millions de dollars (576 millions d’euros) à travers le monde. De quoi convaincre l’acteur de 67 ans à reprendre le fouet et le chapeau. «Je fais ce métier pour l’argent», confiait-il récemment.

20minutes.fr

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

jeudi 4 mars 2010

Sous l'influence d'Audrey Hepburn

L'icône inspire encore les actrices d'aujourd'hui, à l'instar de Marion Cotillard dans Nine.

Chignon haut, frange courte, petite robe noire, yeux de biche... La ressemblance est troublante. Pourtant, Audrey Hepburn n'est pas à l'affiche de Nine. Il s'agit bien de Marion Cotillard, qui a repris les codes de la belle icône.

Marion Cotillard le confesse, elle s'est beaucoup inspirée de l'actrice britannique pour construire son rôle. Une inspiration "juste", mais pas évidente à assumer.

Marion Cotillard n'est pas la seule à prendre Audrey Hepburn comme modèle. Sur tous les tapis rouges, son influence est encore palpable. Malgré des formes généreuses que n'avait pas Audrey, l'actrice latino Eva Mendes ne renie pas l'héritage. Son chignon est l'une de ses marques de fabrique.
Ecoutez Marion Cotillard parler de la façon dont elle s'est préparée :

Anne Hathaway, Scarlett Johansson ou encore Keira Knightley. Toutes ont été pressenties pour reprendre le rôle d'Eliza, la fleuriste campée par Audrey Hepburn dans My Fair Lady. C'est finalement la dernière qui devrait jouer dans le remake.
Nathalie Portman s'est même glissée dans la robe noire mythique que portait Audrey Hepburn dans Breakfast at Tiffany's. "Je me suis soudain sentie très élégante", avait-elle déclaré alors. "L'élégance qu'elle dégageait s'est imprégnée dans la robe."

Le producteur de «Démineurs» banni des Oscars

Nicolas Chartier regardera la cérémonie des Oscars de chez lui. Le producteur français, qui a co-produit Démineurs, a été sanctionné par l’Académie, qui ne lui pardonne pas son mail incitant à voter pour son film et lui a retiré son invitation pour la cérémonie, mardi soir. Résultat: il n’aura pas le droit de fouler le tapis rouge du Kodak Theater d'Hollywood, où aura lieu la cérémonie.

En revanche, il conserve sa nomination. Si Démineurs remporte l'Oscar du meilleur film – remis aux producteurs - il recevra sa statuette à une date ultérieure à la cérémonie, précise l'Académie dans un communiqué. Le principal est donc sauf.

Scandale
La semaine dernière, Nicolas Chartier avait envoyé un mail aux membres de l’Académie des Oscars les incitant à voter en faveur du film Démineurs, réalisé par Kathryn Bigelow et qu’il a co-produit, et «pas pour un film de 500 millions de dollars». Une référence à Avatar, le film à gros budget de James Cameron qui est aux coudes à coudes avec Démineurs, les deux films totalisant 9 nominations chacun. Cette référence évidente était une infraction manifeste au règlement des Oscars, qui interdit formellement aux candidats «d'émettre une opinion négative ou désobligeante sur les films en compétition», selon l'Académie.

Révélé, le mail de Nicolas Chartier a fait scandale et provoqué un «Lockergate» (du nom du titre original, The Hurt Locker). Le producteur a dû s’excuser publiquement, samedi, qualifiant son courrier électronique d'«inopportun et stupide». Une maladresse qui le privera peut-être d’un beau moment de gloire.

20minutes
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

James Cameron : son film sur Hiroshima remis en question

James Cameron doit être passablement ennuyé : il s'était quasiment engagé à tirer un film tiré de The last train to Hiroshima , livre d'un de ses amis, Charles Pellegrino qui devait prochainement paraître aux Etats-Unis. Cameron avait même rendu visite, avec Pellegrino , à un des survivants des deux bombardements atomiques sur le Japon dans le cadre de l'élaboration du scénario.

Mais voilà, la publication du livre vient d'être reportée sine die, suite à des allégations mettant en cause la véracité du travail de Pellegrino , jusqu'à laisser entendre que certains des témoins qu'il y cite n'existeraient en fait pas. Le genre de détails sur lequel les éditeurs américains sont généralement des plus tatillons, l'éditeur Henry Holt and Company s'est fendu d'un communiqué laconique mais au ton ferme " C'est avec de profonds regrets que nous annonçons que nous publierons, ni corrigerons ou expédierons aux libraires des exemplaires de The last train from Hiroshima ".

Pellegrino a lui-même admis la semaine dernière qu'une des personnes qu'il a interviewées avait menti à propos de sa présence à bord de l'Enola Gay, l'avion qui a largué la bombe sur Hiroshima. Aujourd'hui l'existence du Père Mattias et John Mc Quitty , deux autres " témoins " semble invérifiable. Pire, il semble que Pellegrino soit lui-même soupçonné d'avoir menti sur son passé, incapable de fournir la preuve du doctorat qu'il dit avoir acquis à l'Université de Wellington. Le projet de Cameron est donc sérieusement remis en question. Au pire, il pourra toujours écrire un nouveau film sur l'usurpation probable de son ami écrivain... Avatar : Sigourney Weaver dans la suite Terminator : pour James Cameron, la franchise est terminée James Cameron : à la rescousse de Spider-Man en 3D Avatar : plusieurs éditions DVD déjà...
Première.fr
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

mercredi 3 mars 2010

George Clooney "les chèvres du pentagone"

George Clooney, heureux propriétaire

La presse people fonctionne souvent en trois temps. Premier temps : j’annonce une information sur une célébrité connue avec une source non divulguée. Deuxième temps : je publie le démenti de la star. Troisième temps : j’ironise sur ce démenti en appliquant le précepte du «pas de fumée sans feu»…. Mercredi, donc, le site «Bergamo News» sur son site internet diffuse un scoop de premier ordre. Toujours aussi amoureux de la belle italienne, Elisabetta Canalis, le beau George – juré, craché – s’apprêtait à vendre sa villa somptueuse du lac de Côme pour prendre possession du château de l’île de Loreto, situé sur le lac d’Iseo, à proximité de… Bergame. Un beau prince, une sublime princesse, une demeure de conte de fée : l’histoire est trop belle pour être vraie mais depuis leur rencontre en juillet 2009, le couple n’a cessé de roucouler à la une des magazines et l’on évoque même, à demi-mot, la possibilité d’un mariage entre les deux amants. Et l’article d’agrémenter la nouvelle de l’affirmation d’un voisin évidemment non identifié avec précision : «Ils sont tombés amoureux de l'île dès qu'ils l'ont vue».

Le démenti ironique de George Clooney
OK ! Magazine dans son édition anglaise reprend l’information et la rumeur circule de site en site. Et la version online du «Times» d’annoncer – fièrement – que David et Victoria Beckham pourraient racheter la maison de George Clooney, au bord du lac de Côme. David et Victoria seraient «tombés amoureux» de la demeure lors de leur séjour chez George Clooney au printemps dernier. David Beckham aurait même déclaré : «C’est calme, tranquille, et non loin de Milan»…Et le journal anglais d’annoncer même une concurrence à notre couple de star. Roustam Tariko, un magnat russe de la vodka et de la banque, serait aussi sur le coup, avec une proposition à plus de 30 millions de dollars…

L’acteur révélé par la série «Urgences» a donc pris sa plus belle plume pour répondre aux allégations des uns et des autres. Visiblement de moins en moins amusé par les rumeurs propagées par la presse people – il faut dire que le terme paparazzi vient de l’Italie -, George Clooney a tenu à… conclure le cycle des news. «Je n’ai pas acheté une île et je ne vend pas ma maison en Italie. L’histoire a été inventée, reprise et maintenant démentie. C’est la fin d’une nouvelle journée de fausse nouvelle
»
Paris match
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

mardi 2 mars 2010

Kick-Ass Bande-annonce finale VO

Brad et Angelina prennent le bateau... de Johnny Depp

Brad Pitt et Angelina Jolie ont embarqué avec leurs enfants sur un bateau, à Venise en Italie. Le bateau appartient à Johnny Depp et porte le nom de Vanessa II en référence à Vanessa Paradis.
Brad Pitt et Angelina Jolie ont emmené Maddox, 8 ans, Pax, 6 ans, Zahara, 5 ans et Shiloh, 3 ans, en visite sur le plateau de tournage de The Tourist, le dernier film d'Angelina Jolie et Johnny Depp. Et c'est sur le yacht de l'acteur de Pirates des Caraïbes que la famille a fait le voyage.

A noter que Johnny Depp a aussi un autre yacht appelé VaJoLiRoJa. Le nom du bateau est composé du début des prénoms de chacun des membres de la famille Depp : Vanessa, Johnny, leur fille Lily-Rose et leur fils Jack

Newsdestars

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Elle revient au cinéma dans "Thelma, Louise et Chantal" avec le même accent et la même fraîcheur. Elle nous parle en toute liberté.
Paris Match. “Thelma, Louise et Chantal” est le road-movie de trois copines qui partent sur un coup de tête au mariage d’un homme qu’elles ont aimé. Pourriez-vous vous trouver dans la même situation dans la réalité ?
Jane Birkin. Faire une escapade avec ma meilleure amie, Gabrielle, et ma sœur, Linda, c’est tout à fait moi. Quant au garçon dont nous aurions été amoureuses toutes les trois, je crois qu’il n’existe pas !

Vous pouvez changer de cap sur un coup de tête ?
J’ai vendu en vingt-quatre heures la maison dans laquelle j’avais vécu quinze ans, car j’étais amoureuse d’un homme et je croyais qu’il m’avait demandé de vivre avec lui alors que ce n’était pas le cas. Je me suis retrouvée une nuit, avec Lou, le chat et le chien, en face de chez lui dans un meublé. Un choc pour lui ! J’ai agi sans réfléchir.

Avez-vous regretté votre spontanéité ?
Non, ça en valait la peine. Nous avons vécu une histoire rock’n’roll et très drôle ensemble, sans habiter sous le même toit. Je voyais de ma fenêtre sa lampe allumée quand il écrivait la nuit. Quand je n’arrivais pas à dormir, je traversais la rue en pyjama pour qu’il me lise du Chateaubriand en attendant de sombrer dans le sommeil.

"Lâche, je peux l'être"
Le personnage de Nelly, institutrice terne, coincée, lâche aussi, est aux antipodes de ce que vous êtes...
Lâche, je peux l’être. Nelly n’ose pas dire à ses copines qu’elle a couché avec leur ex. Je peux comprendre. Tous ses côtés un peu médiocres,
je peux les avoir, sauf celui d’être pingre. Je déteste ça !

Dans le film, les trois quinquagénaires sont en quête d’amour. Qu’en est-il pour vous ? Vivez-vous seule ?
Je ne suis pas seule. J’ai mes amies, mes trois filles, mes petits-enfants, mon frère, ma sœur. Je suis en tournée depuis sept ans. Je fais du cinéma. Je suis engagée dans des causes humanitaires. Ma vie est bien remplie.

L’amour d’un homme ne vous manque pas ?
L’état amoureux est euphorisant. C’est magnifique, mais je suis extrêmement passionnée, jalouse et insécure. Donc c’est un état qui fait très mal aussi. Lorsque l’amour n’est pas là, la douleur n’existe pas non plus. Mais un dernier amour, ce serait formidable, même si ce n’est pas la quête du Graal !

A 40 ans, vous disiez vous sentir mieux qu’à 20 ans. Qu’en est-il à 60 ans ?
Je ne suis plus au centre de la photo. Quand on est jeune, on est au milieu et tout tourne autour de vous. Aujourd’hui, le point est fait sur un autre cœur, mes filles, et moi je suis dans le flou. A 60 ans, on pense moins à soi.

Vous avez toujours eu la même silhouette qu’à 20 ans...
Non, non, à un moment, j’avais vraiment beaucoup grossi, pas des fesses ni des seins, mais toute droite comme un bloc ! Un jour, j’ai couru pour prendre l’avion. Ça faisait floc floc. Je devais, deux mois plus tard, remettre un César. Et parce que je suis orgueilleuse, j’ai perdu 10 kilos pour pouvoir entrer dans ma robe Yves Saint Laurent.

Vous n’avez jamais voulu avoir un autre corps que le vôtre ?
J’aurais adoré avoir de gros seins, connaître l’effet que cela fait. C’était un tel calvaire à l’internat... Et puis, Serge Gainsbourg m’a aimée telle que j’étais. Et quand un homme vous aime, ça change tout !

"Je ne suis pas maso"
Vous êtes restée très discrète sur le film de Joann Sfar, “Gainsbourg (vie héroïque)”. Pourquoi ?
D’abord, j’ai appris le projet par la radio ! Puis, quand j’ai lu le scénario, j’ai dit à Joann Sfar que Serge était beaucoup plus drôle, beaucoup plus inattendu. La vie était beaucoup plus géniale avec lui que dans le script. Mais il m’a dit que c’était sa vision. J’ai donc exigé la mention “conte de Joann Sfar”. Je n’ai pas envie d’aller le voir. Je ne suis pas masochiste !

Quand vous étiez très jeune, vous exhibiez votre vie sans retenue. Aujourd’hui, c’est tout l’inverse. Est-ce la sagesse ?
La vie avec Serge était tellement gaie que je n’avais rien à cacher. Et puis Kate et Charlotte se sont plaintes d’être trop dans les magazines. Alors, avec Lou, j’ai décidé de vivre cachée. Et puis Lou m’a dit un jour : “Pourquoi je ne suis pas dans les journaux ?” Alors, décidément... Aujourd’hui, j’ai une vie très secrète.

Trouvez-vous fatigant qu’on fasse toujours référence à Serge Gainsbourg et à vos filles quand on vous rencontre et inversement ?
C’est pesant pour tout le monde ! Pour mes filles aussi. Je suis très fière de Lou, de Charlotte et de Kate, leur manière d’affronter le métier et le fait d’avoir des parents et des sœurs connues.

Vous vous battez depuis plusieurs années pour la libération d’Aung San Suu Kyi. Qui aimeriez-vous voir se lever pour aider le Prix Nobel de la paix ?
Tous les chefs d’Etat, à commencer par Obama, Sarkozy... Et surtout avoir le courage de prendre les sanctions nécessaires... Mais qui aura le culot de s’opposer à la Birmanie et à la Chine ?

ParisMatch.fr
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Thelma, Louise et Chantal

Découvrez en exclusivité les extraits du film Thelma, Louise et Chantal. Le film sera sur les écrans ce mois de mars, mais vous pouvez déjà avoir une idée de l'aventure que vont vivre Jane Birkin

lundi 1 mars 2010

Shutter Island - Bande Annonce du film de Martin Scorsese

Nine

Kosner en concert à Paris

Marion Cotillard, une icône glamour aux Cesar

Cette année, la présidente de la cérémonie des César n'était autre que la Française oscarisée, Marion Cotillard.

Et pour l'occasion l'actrice qui présentait il y a quelques jours son nouveau film Nine à Paris, arborait une robe Dior comme à son habitude, puisqu'elle est l'égérie de la marque.

A l'image des collections de l'année 2009/2010 pour lesquelles le créateur John Galliano s'inspirait de Mitzah Bricard, la muse de Monsieur Dior pour laquelle il créa même un it-bag, Marion Cotillard avait une allure romantique et retro.

Elle arborait en effet une longue robe dorée parsemée de sequins sur laquelle se mêlait un bustier en mousseline de soie nude qui laissait entrevoir un corset rose poudré dans une atmosphère de boudoir.

Elegante et féminine, Marion Cotillard qui fait actuellement la couverture du très respecté Another Magazine avait tout d'une star hollywoodienne.

Véritable caméleon, l'actrice qui semble pouvoir revêtir tous les univers stylistiques, comme elle l'a démontré à de multiples reprises s'impose ici avec brio comme une icône glamour.

Bravo !

L'astuce pour vous : Plus que jamais le nude sera la couleur de l'été. Chic et romantique, cette teinte insufflera un vent de douceur dans notre garde-robe. Quelque soit votre couleur de peau, n'hésitez pas à vous appropriez cette couleur pour une allure racée.

Purepeople

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

The Ghost-writer bande annonce

Harrison Ford soutient Roman Polanski

De passage à Paris où il a reçu un César d'honneur samedi, l'acteur Harrison Ford a confié au journal Le Parisien être souvent en contact avec Roman Polanski. "Depuis qu'il a été arrêté en Suisse, je téléphone souvent à Roman" a déclaré l'acteur qui a tourné Frantic en 1988 avec le réalisateur français. Lire la suite l'article
"Il reste très fort face à la situation qu'il vit depuis cinq mois. Il a réussi à terminer son film "The Ghost-writer"a t-il ajouté. L'acteur a terminé l'interview en déclarant "Je connais bien Emmanuelle Seigner (sa partenaire à l'écran dans Frantic, ndlr), je sais qu'elle se battra jusqu'au bout pour son mari".

En 2003, Harrison Ford s'était engagé à remettre l'Oscar du meilleur réalisateur pour Le Pianiste à Roman Polanski, qui n'avait pas pu se rendre à la cérémonie à Los Angeles pour des raisons judiciaires. Il lui avait donné la statuette devant la presse au Festival du cinéma américain de Deauville.

Roman Polanski est assigné à résidence en Suisse depuis le mois de décembre. Il a reçu l'Ours d'argent du meilleur réalisateur au Festival international du film de Berlin pour son film The Ghost-writer le 20 février.
Libération.fr
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit