samedi 22 mai 2010

Game Trailers: Red Dead Redemption Gameplay Introduction Trailer [HD

Le visage buriné, marqué, couvre les murs du métro parisien, campagne de pub massive oblige, mais ce n'est pas de l'enfer urbain dont il s'agit mais bien celui du grand Ouest. L'homme s'appelle John Marston, c'est un hors-la-loi dans la plus pure tradition du Far West, et le héros du jeu vidéo le plus attendu de l'année : Red Dead Redemption.

Mettons fin au suspense immédiatement : c'est un succès absolu. Magnifique, riche, intelligent, c'est le premier grand Western vidéoludique, un titre qui fera date. Il est l'œuvre des développeurs du studio Rockstar, une équipe d'enfants terribles du jeu vidéo qui ont révolutionné leur art. "Ce sont les créateurs de la mythique série des GTA", explique à TF1 News Julien Chièze de Gameblog.fr, "ils ont un savoir-faire unique pour inventer des mondes ouverts dans lequel le joueur est totalement libre de ses faits et gestes, ce qu'on appelle le jeu bac-à-sable, le tout servi par des histoires très riches, truffées de références, notamment cinématographiques".

Coyotes, serpents et filles de joie

Le résultat : un Far-West plus vrai que nature, un western dont vous êtes le héros. Du désert peuplé de coyotes et serpents aux bagarres dans les saloons sous les cris des filles de joie en passant par les attaques de diligences, les parties de pokers et les mines d'or abandonnées : tout y est. Les graphismes, servis par la puissance de calcul de la PlayStation 3 et de la Xbox 360, sont renversants. Fine poussière et pelotes d'amarante poussées par le vent, soleil écrasant ou qui se couche, ciel étoilé : jamais la nature n'a été aussi bien servie dans un jeu vidéo.

"Pour y arriver, nous avons réalisé un énorme travail de recherches historiques, y compris des voyages dans la nature et pas mal de recherches au sein des archives photographiques américaines pour trouver des lieux et des personnes de l'époque, tout en élargissant le spectre à tous les types d'informations, comme de vieux prospectus, des films muets et des journaux", explique à Libération Dan Houser, co-fondateur du studio Rockstar Games et scénariste du jeu, avant de citer parmi ses influences une avalanche de films mythiques dont Il était une fois dans l'Ouest (Sergio Leone), La horde sauvage (Sam Peckinpah) ou, plus récemment, Impitoyable (Clint Eastwood).

Zelda puissance 1000

Mais le jeu n'est pas qu'une simple carte postale, il offre au joueur de vivre tout ce qui fait le quotidien (réel ou supposé) d'un cowboy grâce à une jouabilité exemplaire. Vous apprendrez intuitivement à manier le lasso, pousser votre monture aussi vite que possible tout en évitant les ruades, viser sans défaillir même lancé au grand galop, ou dégainer votre colt plus vite qu'un chasseur de primes dans des duels épiques. Si vous avez pris plaisir lors de vos jeunes années à parcourir le monde d'Hyrule sur le dos d'Epona (Zelda, de Nintendo), vous retrouverez cette grisante sensation de liberté. Puissance 1000.

Tf1news